Le BLOG

Retour au site



Journées de constellations 2016 - 2017

6 juillet 2016, 10:51am

Publié par Claudia DUMAND - psycho pédagogue en région Lyonnaise

Journées de constellations 2017 -

PROCHAINE DATE: dimanche 25 juin 2017
lieu : Kailasa,
7, rue Alexandre Boutin, Villeurbanne

Une constellation, c'est quoi ? En savoir plus

stages de constellation


dimanche 16 octobre 2016
dimanche 27 novembre 2016
dimanche 8 janvier 2017
dimanche 12 février 2017
dimanche 19 mars 2017
dimanche 23 avril 2017
dimanche 21 mai 2017
dimanche 25 juin 2017

Vous pouvez participer à une de ces journées pour faire connaissance avec la pratique des constellations ou vous engager pour deux dates au moins et faire votre propre constellation.

L'inscription préalable aux stages est indispensable pour cette pratique de groupe où chacun peut consteller grâce à la présence bienveillante des autres.

Lieu: Villeurbanne ou Lyon 7ième

Coût: à la journée: 90€; pour deux dates: 150€; pour 4 dates:260€

Inscription indispensable sur www.agroba.fr/contact

D’autres informations sur www.yogakailasa.org


6 juillet 2016, 10:51am

Publié par Claudia DUMAND - psycho pédagogue en région Lyonnaise


Une être humaine


C’est une porteuse de baluchon rempli de trois fois rien, une trimballeuse de sales quarts d’heures.

C’est une femme qui s’est retrouvée un jour dans la rue, avec dans une main un sac poubelle rempli de vêtements d’enfants et dans l’autre, ses gamins, en train de fuir un domicile conjugal violent, nocif, mortifère.

C’est une femme qui tente de garder la tête hors de l’eau, et qui va changer de statut, dans son propre regard et dans celui des autres et que l’on ne considérera pus uniquement comme une victime ou comme un paillasson mais comme une être humaine

Les êtres humaines est le fruit d’un atelier de création d’une année à la résidence de L’Ecluse qui accueille des femmes et leurs enfants victimes de violences familiales et/ou de grande précarité à Chalon sur Saône. Cet atelier a réuni des comédiennes, un musicien, les résidentes du foyer (celles d’aujourd’hui et celles d’hier), et les éducatrices et assistantes sociales qui les accompagnent.

Et c’est aujourd’hui un spectacle en tournée que je vous recommande.

Il sera donné le 25 novembre 2013 à 20h30, Salle RAMEAU à Lyon (29, rue de la Martinière), billets: points de vente habituels: (p.ex. fnac: prix du billet : 13€)

Il dure une heure et demi, met en scène une douzaine de femmes, et mêle témoignages, chansons, gravité, drôlerie. C’est un vrai moment de théâtre qui permet de transmettre des paroles nécessaires à entendre et d’en faire éclore chez ses spectateurs. En s’attachant à des figures féminines qui se sortent de longues années de souffrance, il propose des modèles encourageants. Il a obtenu, depuis sa sortie, de nombreux soutiens publics et est annoncé dans le calendrier de l’Egalité « le 8 mars c’est toute l’année.

quelques échos dans la presse:

http://lesetreshumaines.net/dans-la-presse-2/dans-la-presse/

Constellations interculturelles

18 Août 2015, 09:47am

Publié par Claudia DUMAND - psycho pédagogue en région Lyonnaise

 DONNE A CEUX QUE TU AIMES

 DES AILES POUR VOLER,

 DES RACINES POUR REVENIR

 ET DES RAISONS POUR RESTER

        (attribué au Dalaï Lama)

 

Aborder les problématiques interculturelles avec les constellations

Nous rencontrons des problématiques interculturelles dans de nombreuses constellations et on peut travailler sur des questionnements interculturelles en les constellant.

Et tout comme dans nos familles, "devenir adulte" dans une culture signifie dépasser la peur d'être abandonné si nous ne nous conformons plus aux consignes apprises ou laissons tomber certaines "règles". Décider de ce que nous gardons et de ce qui n'a plus de raison d'être dans notre héritage culturel peut faire l'objet de prises de conscience. Et décider de ce que nous adoptons ou non des propositions et règles d'une culture que nous découvrons peut faire l'objet d'un travail de développement personnel.

Le faire dans le respect de la culture dont nous sommes issus est une question vitale. Et lorsque, comme c'est le cas pour une majorité des habitants de la terre, nous vivons dans différentes cultures tout au long de notre vie, cela peut devenir un défi quotidien et un énorme potentiel de maturation.

La constellation permet alors de nous confronter à notre propre fonctionnement, nos normes, valeurs et croyances, de mettre la lumière sur l'arbitraire de notre façon de voir et de percevoir le point de vue de l'Autre, des Autres. Tout ceci est exacerbé dans un contexte interculturel.


Stages de constellation

2 Juin 2016, 10:51am

Publié par Claudia DUMAND - psycho pédagogue en région Lyonnaise

stages de constellation

Une invitation à laisser tomber les images du passé,
à faire de l
a place pour rencontrer la réalité
telle qu’elle est
et les
gens, nos proches
tels qu’ils sont
…maintenant

Un travail approfondi sur une ou deux journées, en groupe de 15 participants au plus.

Les journées ont lieu de 9h00 à 17h30 environ et nous proposons de prendre les repas de midi ensemble avec ce que chacun apporte.

Inscription indispensable sur www.agroba.fr

d’autres informations sur www.yogakailasa.org


Lectures partagées

20 Novembre 2015, 16:27pm

Publié par Claudia DUMAND - psycho pédagogue en région Lyonnaise

De temps à autre, j'ai envie de partager avec vous le plaisir que j'ai eu à la lecture d'un texte ou d'un livre.

JANVIER 2016, une poésie à partager avec tous mes Vœux

L’espérance Andrée Chedid

Lectures partagées

J’ai ancré l’espérance
Aux racines de la vie

Face aux ténèbres
J’ai dressé des clartés
Planté des flambeaux
A la lisière des nuits

Des clartés qui persistent
Des flambeaux qui se glissent
Entre ombres et barbaries

Des clartés qui renaissent
Des flambeaux qui se dressent
Sans jamais dépérir

J’enracine l’espérance
Dans le terreau du cœur
J’adopte toute l’espérance
En son esprit frondeur.

novembre 2015

Je lis actuellement le recueil de trois livres de Jean Claude Ameisen, médecin chercheur et auteur de l'émission radio "sur les épaules de Darwin" à France Inter.

voici un extrait du deuxième tome, qui résonne pour moi à la veille de la COP 21.

<< ...au cœur de la campagne du Kent, Charles Darwin refait, chaque jour, sa promenade au long de la Sandwalk, l’allée qu’il a fait tracer aux limites du terrain qui entoure sa maison, entre les bois et les champs.

Il lui reste cinq ans à vivre.

Cela fait dix-huit ans qu’il a dévoilé, dans De l’origine des espèces, les lois de la nature, les forces aveugles à l’œuvre dans l’évolution et la diversification du monde vivant qui nous a donné naissance.

Il s’inquiète désormais, de manière prémonitoire, de notre capacité de le détruire.

Il site la phrase attribuée à Francis Bacon – Knowledge is power – la connaissance est du pouvoir.

Et il poursuit : C’est seulement aujourd’hui que l’humanité à commencé à prouver à quel point la connaissance est du pouvoir.

L’humanité a désormais acquis une telle domination sur le monde matériel qu’il est probable qu’elle envahira toute la surface de la Terre jusqu’à l’annihilation de chacune des belles et merveilleuses variétés d’êtres animés, à l’exception, ajoute-t-il, des animaux et des plantes que nous aurons conservés dans nos jardins zoologiques et botaniques.

Aujourd’hui, nous inscrivons des empreintes de plus en plus profondes et de moins en moins réversibles dans notre environnement.

La réduction et le fractionnement des habitats naturels causés par la déforestation, l’agriculture intensive, les réseaux routiers, la construction des villes et des zones d’habitation péri-urbaines.

La pêche intensive. La transplantation rapide de différentes espèces d’un continent à l’autre. La pollution lumineuse nocturne. Le vacarme à la surface de la Terre, les airs et dans les mers. Le réchauffement climatique. La pollution chimique et nucléaire.

Nous avons fini par nous considérer – pour reprendre les termes de Descartes – comme maîtres et possesseurs de la nature.

Mais nous avons du mal à réaliser que nous sommes des colosses aux pieds d’argile, que nous ne sommes, nous-mêmes, qu’une parcelle de l’immense tissu de la nature. Et que nous ne pouvons survivre en son absence. (......)

A la fin du printemps 2012, la revue Nature …consacrait sa couverture à Une seconde chance pour la planète. L’espoir que le sommet Rio plus vingt- vingt ans après le premier Sommet de la Terre, au même endroit, à Rio de Janeiro – nous permette enfin d’entrer dans une nouvelle ère, celle d’un développement durable et équitable à l’échelle de l’humanité.

Dans ce même numéro de Nature, plusieurs études réalisées par les chercheurs de nombreux pays et de nombreuses disciplines soulignaient le caractère extrêmement préoccupant de l’état de dégradation de notre planète et de sa biosphère. Et ils révélaient aussi à quel point cette dégradation, et l’exploitation de la plupart des ressources naturelles, se produisent aux dépens des populations les plus pauvres et les plus vulnérables et au profit des pays les plus riches et les plus industrialisés.

Non seulement notre mode de développement économique et social n’est pas durable pour les générations futures. Il es aussi de plus en plus inéquitable pour les générations actuelles.

La préservation des capacités de renaissance et de diversification des splendeurs du monde vivant qui nous entourent – y compris de ces toutes petites choses dont s’émerveillait Virgile – est l’une des conditions nécessaires à la construction d’un monde plus juste, plus respectueux du droit de chaque personne d’y vivre dans la dignité.>>

Extrait de Sur les épaules de Darwin – Je t’offrirai des spectacles admirables de Jean Claude Ameisen (pages 322 à 324)

Vous m'avez écrit.....témoignages

30 Mars 2015, 17:29p

Publié par Claudia DUMAND - psycho pédagogue en région Lyonnaise

novembre 2014

"Hier, était journée constellation à Lyon au local de Kailasa,

Ce que je sais d'ores et déjà, c'est que cette démarche m'a beaucoup enrichie et que je me sens de nouveau connectée avec mes trois enfants de manière juste et presque palpable.

Je n'ai pas eu de difficulté depuis hier à prendre le téléphone et j'ai échangé le cœur léger avec chacun d'eux.

MERCI mille fois,

Un bout de chemin, un bout de partage. La constellation ne nous avait pas dévoilé les uns aux autres. Et pourtant nous y avions fait naitre des énergies réparatrices, sur la base de très courtes présentations. L‘attention bienveillante d’un petit groupe sur une problématique de notre vie, de notre regard sur cette problématique.….

Aujourd’hui, à peine 24 heures après, cette expérience distille son fruit. Et sans doute, des bribes de mes perceptions remonteront-elles à ma conscience dans les prochaines semaines et peut-être s’insinueront-elles imperceptiblement, guidant mon comportement tels les soins sur des plaies fragiles, ancrant dans mes pensées les enseignements que je commence à percevoir.…..

Une démarche avec un psycho-praticien avec mon mari et mon fils au centre Education

des Parents et Educateurs du centre social m’avait déjà ouvert les yeux sur ma présence

envahissante, involontairement, mais insupportable pour ceux que j’aime le plus.

La constellation m’a permis d’ajouter un ressenti, un « vécu » sur ma compréhension mentale de la situation. Ces repères-là sont disponibles dans mon quotidien instantanément.

Ils sont logés au plus profond de moi, et pas seulement dans mon cerveau.

C’est MON expérience, c’était MA constellation, avec l’aide et l’accompagnement des autres

participants à cette journée de constellation et de Claudia.

Un énorme merci à tous

Sans nul doute, dans la difficulté à appréhender un problème, une présence bienveillante à nos cotés procure une aide durable et constructive". B.

___________________________________________________________________________________

J'ai tellement envie de partager ce qui m'arrive en ce moment

.....Je me sens tellement légère!!!! Libérée!!! Disponible!!!! Heureuse!!!! :-)

Merci!

D'avoir travaillé sur mon père m'a permis encore plus de voir ma mère sous un autre angle.

Et du coup j'en ai profité pour lui écrire un cahier. Vous savez, les jolis cahiers reliés qu'on trouve dans certaines librairies? En style un peu ancien? Alors que ça fait des années que je ne parlais plus à ma mère, là je lui ai pris un beau cahier, et je lui ai parlé de mes démarches du moment. Les constellations, ce que j'y ai appris, tout ce pour quoi je la remerciais... F.

Constellations de structures systémiques :

8 Janvier 2014, 15:20pm

Publié par Claudia DUMAND - psycho pédagogue en région Lyonnaise

Que se cache-t-il derrière ce nom un peu barbare ?

Pour moi d’abord deux personnes : Matthias Varga von Kibéd et Insa Sparrer, qui m’ont appris beaucoup; entre autre que les constellations ne sont pas que une approche pour travailler sur des problématiques familiales.

Leur approche est basée sur le présupposé que l'on ne peut pas consteller les systèmes eux-mêmes mais seulement les structures de ceux-ci, les constellations sont vues comme un langage avec sa grammaire et sa syntaxe propres. Matthias von Kibéd et Insa Sparrer ont développé un certain nombre de « formats » de constellations de structures systémiques en réponse à des demandes spécifiques, comme

les constellations de polarités de foi ou : « comment avoir accès à mes ressources et vérifier mes convictions » ? ,

le travail de tetralemme ou : « de l’utilisation créative des contradictions »,

                   

 

la constellation du thème caché ou: « de quel autre sujet, problème devrions-nous encore traiter » (sous-entendu : et qui ou quoi aurait été mis de côté jusqu’à maintenant?)

…..et bien d’autres

On peut dès lors consteller les structures de systèmes internes ou externes, professionnels, organisationnels en s'intéressant aux liens entre les éléments du système, à leur relation et aux effets des changements de position lors de la constellation: « mieux, moins bien ou pareil »?

Le ressenti du corps complète le regard phénoménologique.

Le principe du pacing (PNL) prend une place plus importante que dans les constellations familiales « classiques »

Le rôle du constellateur devient clairement celui d’un hôte bien plus que celui d’un guide, une attitude que j’apprécie très largement par exemple dans le « clean language » de David Grove.

Il est possible de travailler sans que le client ne dévoile aucune information concrète concernant le sujet abordé avec l’avantage non négligeable que nous ne pouvons pas développer un "pré-jugé" face à une situation dont nous ignorons quasiment tout le contenu.

Des entretiens « orientés solutions » avant et après la constellation sont systématiquement proposés.


Le pardon

27 Juin 2013, 10:56am

Publié par Claudia DUMAND - psycho pédagogue en région Lyonnaise


En 2006, lors d'un congrès international organisé par le Dr. Albrecht Mahr, j'ai fait la rencontre de Eva Mozes Kor. Eva est une survivante d'Auschwitz.

Son témoignage a profondément marqué ma compréhension du pardon. Je la remercie pour ce qu'elle m'a appris.

Vous pouvez lire ici la retranscription de ce témoignage fait à Berlin lors d'un symposium intitulé:

" Biosciences et expériences sur l'homme dans les Instituts Kaiser Wilhelm - Le lien vers Auschwitz ".


Accompagnement d'adolescents : consteller avec des adolescents et des enfants

27 Juin 2013, 11:10am

Publié par Claudia DUMAND - psycho pédagogue en région Lyonnaise

Cet article répond en premier lieu à la question de certains parents me demandant si je peux recevoir leur enfant pour une séance de constellation.

La réponse est oui.

Pour les adolescents,

les potentiels conflits avec la famille, l’école, les amis et les questionnements existentiels sont proches et bien sûr tout aussi sérieux que ceux d’un adulte.
Il va de soi que la première condition d’un travail avec une personne mineure est l’accord de ses parents. Mais l’accord et l’adhésion complète du jeune lui-même sont tout aussi primordiaux.

Dans la pratique, je reçois souvent des jeunes dont les parents connaissent déjà mon travail.
Alors, si vous vous interrogez sur cette possibilité, je vous propose d’en parler avec votre enfant, simplement, de le rassurer sur le fait que ce qu’il vit et ressent est tout à fait ok et qu’il y a des choses qui, selon vous, pourraient fonctionner encore mieux, à l’école ou à la maison.
Demandez-lui ce qu’il en pense. L’idéal serait de lui proposer également d’autres endroits pour un travail personnel et qu’il puisse choisir.
Si votre adolescent est d’accord, nous ferons d’abord connaissance et il pourra décider ensuite d’entamer un travail avec moi. Les thèmes abordés peuvent être: conflits avec les parents, difficultés à trouver sa place dans une famille recomposée, peur de l’école et des contrôles, problèmes d’image de soi, chagrin d’amour…

Pour un jeune enfant

je demande la présence d’un ou des parents lors du travail. En fonction du thème abordé et de l’âge de l’enfant, le parent travaillera « pour son enfant » ou assistera à la séance faite directement avec l’enfant.


... la bonne place

27 Juin 2013, 11:09am

Publié par Claudia DUMAND - psycho pédagogue en région Lyonnaise

... la bonne place

La question de la bonne place prend son sens lorsqu’elle est posée par rapport aux autres, ou par rapport à la place que l’on prend dans un contexte spécifique, par exemple en tant que mère, père, conjoint, patron, citoyen ….

Cette place que nous occupons, dans nos relations avec les autres semble une « unité de mesure » importante, présente dans le langage courant, je me sens proche de lui, d’elle - je l’ai tout le temps sur le dos ou il serait bon que nous prenions un peu de distance…….

Pour trouver ma bonne place, tous doivent avoir leur bonne place. La bonne place que l ’on cherche dans une constellation est celle que je prends dans « un tout », que j’occupe tout à fait en laissant toute leur place aux autres.

C’est comme trouver sa partition, celle que l’on doit et que l'on veut jouer pour que le morceau sonne juste, ce rôle qui est important pour le tout mais qui n’est pas tout.

L’organe de perception avec lequel on cherche cette place dans une constellation peut être comparé au « corps du groupe » et ce qui nous intéresse et retient notre attention, ce sont les différences de perception en fonction des changements de place.

La perception dépend du point de vue et le point de vue dépend de l’endroit où je me positionne. Nous pouvons savoir où nous nous sentons bien sans pouvoir expliquer forcément pourquoi.

Témoignage : B, 35 ans, mère de 2 enfants, constellation familiale 2007

C’est un incroyable soulagement pour moi de prendre conscience que je n’ai plus besoin de continuer à « prendre la place de ma mère » que j’ai tenté d’occuper si longtemps, peut-être parce qu’elle me l’offrait inconsciemment, peut-être parce que mon père était seul, sans doute par amour pour les deux. Et de ressentir leur grand soulagement à eux aussi… de retrouver leur fille.


... la force des images

27 Juin 2013, 10:59am

Publié par Claudia DUMAND - psycho pédagogue en région Lyonnaise

« Je ferme mes yeux pour voir»
Paul  Gauguin

Les images sont le langage de l’âme.

Lorsque nous voulons expliquer un contenu, une idée, une émotion et que les mots nous manquent, nous avons intuitivement recours aux images ou nous utilisons des métaphores. Ces images sont très puissantes.

Il n’y a pas d’accès plus direct à nos émotions que par nos images intérieures et une image en dit (souvent) plus long que mille mots.








Les résultats de nombreuses études neuro-physiologiques et neuropsychologiques nous permettent depuis peu de mieux comprendre comment notre cerveau utilise l’image et ce que l’homme fait depuis toujours par intuition nous est aujourd’hui expliqué par les neurosciences : non seulement la façon dont nous « imaginons » la vie, notre vie, a une influence directe sur les connexions de synapses que notre cerveau établira ou non mais nous pouvons également influencer ses processus par la création de nouvelles images.

J’utilise régulièrement des techniques faisant appel aux images - par ex. l’imagination catathymique (« katathymios » signifie : les choses qui nous préoccupent et qui nous tiennent à cœur)- et les métaphores dans mes accompagnements

Constellations ou représentations systémiques d'entreprise

27 Juin 2013, 10:47pm

Publié par Claudia DUMAND - psycho pédagogue en région Lyonnaise

Publié par Claudia DUMAND - psycho pédagogue en région Lyonnaise

Les représentations systémiques d'entreprises et d'organisations sont l'application et la transcription de l'outil constellation aux questionnements du monde du travail.

Vous pouvez lire ici un article qui illustre les représentations systémiques d'entreprises. Il est tiré du recueil Éthique et Entrepreneuriat de la collection Regards Croises sur L'éthique publié par l'Alees (Association Lyonnaise d’Éthique Économique et Sociale) en 2011.

Sur le site de l'Alees, vous pouvez trouver la publication complète.

Professionnel


Catégorie : Coaching professionnel


Nos circuits d'information

19 Juin 2013, 16:58pm

Publié par Claudia DUMAND - psycho pédagogue en région Lyonnaise

Abbaye de Fontefraud

800 millisecondes pour le cortex, 200 millisecondes pour le système limbique Je suis passionnée par les découvertes des neurosciences et de ce qu’elles nous apprennent sur la façon de fonctionner de notre cerveau. Saviez-vous que notre cortex met environ 800 millisecondes pour réagir alors que notre système limbique ne met que 200 millisecondes ? Ce qui peut signifier que nous ressentons, par exemple, ce qui est bon ou pas pour nous avant de le savoir… Ne pouvons-nous pas dire, par exemple, assez facilement, où nous nous sentons bien sans pouvoir forcément expliquer au départ pourquoi c’est ainsi ? C‘est une des raisons pour lesquelles, j‘attache, dans ma pratique, une importance particulière à votre ressenti corporel et à vos perceptions (sans forcement avoir besoin de vous toucher). Nous solliciterons très largement les capacités et potentiels de votre cerveau droit , comme l‘intuition, la créativité, les images et les symboles ainsi que le sens spatial.


Catégorie : Développement personnel



La bonne conscience systémique

18 Juin 2013, 17:47pm

C‘est avec une « bonne conscience » envers notre système d‘appartenance que nous tombons malade, vivons des échecs professionnels et personnels. Lorsque nous entreprenons de sortir de cette dynamique, nous pouvons fréquemment observer des résistances à ce mouvement de la part du système concerné qui cherchera surtout à survivre en tant que tel. Celui qui cherche à évoluer aura alors un choix à faire pour lui-même: dire adieu sans regrets ou rester dans le non-résolu avec les autres.

Il faut de la force et de l‘endurance pour résister à l‘amour qui nous lie au clan je suis des vôtreset pour nous exposer à l‘amour pour nous-mêmes.

A la fin, celui qui a le courage de mettre fin à ces liens sera son propre maître.

Et lorsque l‘ordre juste est rétabli et que toutes celles et tous ceux qui font partie
du système sont vus et retrouvent la "bonne place" lorsque tout est "en ordre",
la "nouvelle" image intérieure de la personne concernée pourra, petit à petit, provoquer des changements vers une solution à l‘extérieur.



Bienvenue

1 Mai 2013, 14:40pm

Bienvenue dans mon blog qui va vous proposer, au fil du temps, des articles en lien avec le développement personnel ou la pratique des constellations.


Pour en savoir plus sur mes prestations et ma déontologie,

je vous invite à naviguer dans mon site : http://www.agroba.fr

 

Pour prendre contact, cliquer ici

 

Claudia Dumand, psychopédagogue en région Rhône-Alpes et Bourgogne