Déontologie


Je vois mon rôle comme celui d'une facilitatrice, je suis à votre service et je mets à votre service mes savoirs, mes expériences, des pratiques, un cadre, une passion, une écoute, ma curiosité, de l'humour, des idées, … dans un esprit « sans crainte et sans pitié »

  • Je m'engage à exercer mon activité professionnelle dans le respect total de votre intégrité physique et morale, d'une façon respectueuse et bienveillante.
  • Je respecte une stricte confidentialité de toutes les informations personnelles que vous me confiez et demande à tous les participants à mes ateliers et stages de s'engager à respecter cette même confidentialité.
  • Mon travail se fait dans une attitude d'impartialité, on devrait même dire de "toute-partialité", sans jugement, exclusion ou "condamnation" de personne.
  • J'exclue toute forme de prosélytisme religieux, politique ou sectaire.

 

Avant de vous engager

Avant de vous engager dans une démarche d'accompagnement, posez-vous les questions suivantes concernant le praticien ou facilitateur :

  • Sa pratique professionnelle est-elle basée sur une formation? Laquelle?
  • A-t-elle/il elle-même/lui-même suivi un parcours de développement personnel ?
  • Est-elle/il supervisé(e) régulièrement par des pairs ?

N'hésitez pas à poser des questions précises pour obtenir des réponses claires lors de votre premier contact.
Mais au-delà de ces aspects factuels, l'accompagnement proposé est une aventure humaine vers votre authenticité.
Il est important de vous sentir à l'aise avec le praticien qui vous accompagnera.
Soyez à l'écoute de votre intuition lors de la première rencontre avec cette personne et demandez-vous si vous vous sentez en confiance.
De mon côté, je me réserve le droit de refuser un travail avec une personne lorsque je juge que mes outils ne répondent pas à sa demande.
Je proposerai alors des intervenants qui me semblent adéquats dans mon réseau, collègues que je connais personnellement.