Les Constellations familiales


dans la pratique que je vous propose les constellations familiales sont


 

  • un travail de groupe...

Les participants à un stage seront « représentants » dans les constellations posés par les uns et les autres et pourrons à un moment, s'ils le souhaitent, poser leur propre constellation pour laquelle les autres participants se mettront alors à leur service

  • une démarche phénoménologique : « être dans l'instant présent »

Lors d'une constellation nous observons ce que ce système familial nous donne à voir au moment où cela se manifeste (les phénomènes) et nous prêtons attention à ce qui donne de la force sans l'interpréter ou analyser intellectuellement ni rechercher le pourquoi mais en allant
« là où va l'énergie ».

« Les constellations montrent ce qui agit mais pas pourquoi ça agit » Matthias Varga von Kibed, in« Ganz im Gegenteil » 2005)

  • une approche systémique

En constellant votre famille -d'origine ou actuelle-, vous permettez aux liens qui agissent entre les membres représentés de se montrer, tels que vous les portez en vous.
Des déséquilibres, des blessures aux sein de ce système familial peuvent alors se manifester. On pourra les observer à travers ce que les représentants vont exprimer comme ressentis, perceptions, émotions ou mouvements. La parole sert ici exclusivement à les mettre en mots pour les communiquer, il n'y a pas de « discussions », de dialogue ou d'explication.
Nous prêtons attention aux grands événements dans la famille, aux non-dits, aux exclusions, aux confusions de place qui peuvent se ressentir ou se répéter sur plusieurs générations.
Lorsque ces dynamiques sont vues et transformées autant que possible, on peut observer un bénéfice pour chacun et un apaisement du système familial. (plus d'infos sur la systémique...)

  • un travail sur la place

Cette place de chacun par rapport aux autres, le sens du regard et d'éventuels mouvements des représentants sont de précieux indices sur les dynamiques en jeu dans la situation familiale constellée. Lorsqu'un changement de place est proposé, une réponse du représentant à la question s'il se sent « mieux, moins bien, pareil, différent ou neutre » à cette nouvelle place nous confirme si ce changement a contribué à rééquilibrer et à apaiser le système. (lien vers l'article « la bonne place »)

  • une proposition de réconciliation

avec nous-mêmes, nos proches et notre histoire

 

En savoir plus...